Danny King est un musicien, compositeur, interprète togolais qui manie le piano à travers ses créations afro, jazz et gospel. Il prépare actuellement son premier album solo « Avoudé » qui sortira à la fin de l’année 2017.

 

Danny King de son vrai nom Daniel Klu est un artiste, musicien, compositeur, interprète, né en 1987 à Lomé, capitale du Togo. Sa passion est née dans la chorale de l’église de ses parents où il a été repéré par son maître de chœur. Ce dernier lui donnait des cours de piano et de chant lorsqu’il décela le talent de King. En tant que pianiste et chanteur Danny King intégra de nombreux groupes musicaux gospel au sein de son quartier natal.

 

Inspiré par le gospel américain, particulièrement par Ron Kenoly, il conjugue les styles avec des influences jazz, blues et soul nés de ses prédécesseurs, Herbie Hanckok, Ray Charles, ou encore Stevie Wonder. Les artistes africains King Mensah, Bella Bellow, AngeliqueKidjo, LokuaKanza, ont aussi nourri ses inspirations.

 

Après son Bac, en 2005, il se consacre à la musique et sa carrière professionnelle démarre avec la co-fondation de Shalom Music, nominé en 2011 meilleur groupe Togo Gospel Awards. La même année, Danny King s’installe à Bohicon, au Bénin, et travail en tant que pianiste et chef d’orchestre sur le projet « Bohicon Carrefour de Cultures »mis en place par la fondation VodounMiétonou.En 2013, il rejoint « Un Espace pour la Culture » mené par l’Association Vraiment où il était chef d’orchestre, pianiste, accompagnateur et recruteur d’instrumentistes.

 

En parallèle à sa participation aux projets béninois, Danny King joua son premier concert individuel en juin 2012 au YesPapa. Il enchaina ses concerts dans des lieux culturels reconnus tels que le Café des Arts en 2014 et l’Institut Français de Cotonou pour la fête de la musique 2014. Son talent de pianiste lui permit d’accompagner des artistes reconnus tel que Vi-Phint, Mamba Noir, Elifaz et bien d’autres. 

 

En ce moment il prépare la sortie de son premier album solo intitulé « Avoudé » qui signifie littéralement « lutte perpétuelle » où il chante l’espoir et le courage sur des rythmes afro-jazz-gospel.